Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > EN QUOI CONSISTENT LES LARMES ?

EN QUOI CONSISTENT LES LARMES ?

Retour
Systane desktop article understandingtears

Elles ont trois composantes principales, cruciales pour la formation du film lacrymal qui recouvre la cornée et maintient les yeux humides et confortables:

Understanding Tears and their main components

1. La couche lipidique

Formant la partie extérieure du film lacrymal, la couche lipidique (huileuse) stabilise le film lacrymal. En cas de d’anomalie de fonctionnement des glandes de Meibomius (le type de sécheresse oculaire le plus fréquent), le film lacrymal contient moins d’huile, de sorte que les larmes s’évaporent trop vite.1-5, 7, 8

2. La couche aqueuse

La couche aqueuse est la partie la plus épaisse du film lacrymal, responsable de l’apport d’humidité nécessaire au confort des yeux. En cas de déficience de la couche aqueuse, les yeux ne produisent pas suffisamment de la composante aqueuse des larmes, de sorte que les yeux manquent d’humidité.1-4

3. La couche de mucines

Cette couche interne est composée de protéines appelées mucines qui couvrent l’œil lui-même et qui permettent à la couche aqueuse de « coller » à la cornée qui est normalement hydrophobe.1-3, 7

Les trois couches sont nécessaires pour créer le film lacrymal idéal pour garder les yeux humides et en santé. Si l’une des couches s’appauvrit, le film lacrymal ne peut pas couvrir correctement la cornée et il peut se former des points secs. Les symptômes de sécheresse apparaissent et les yeux deviennent inconfortables.2


Bibliographie:
  1. National Eye Institute. http://www.nei.nih.gov/health/dryeye/factsaboutdryeye.pdf Pages 1, 2. Consulté le 12 mars 2013.
  2. Mayo Clinic. http://www.mayoclinic.com/health/dry-eyes/DS00463/DSECTION=causes Pages 1, 2, 3. Consulté le 5 mars 2013.
  3. 2007 Report of the International Dry Eye WorkShop (DEWS). http://www.tearfilm.org/dewsreport/pdfs/TOS-0502-DEWS-noAds.pdf Pages 75, 87.
  4. The International Workshop on Meibomian Gland Dysfunction: Report of the Definition and Classification Subcommittee. Pages 1930, 1935.
  5. The International Workshop on Meibomian Gland Dysfunction: Report of the Subcommittee on Anatomy, Physiology, and Pathophysiology of the Meibomian Gland. http://www.tearfilm.org/dewsreport/pdfs/TOS-0502-DEWS-noAds.pdf Pages 1338, 1353.
  6. Holly F, Lemp MA. Formation and rupture of the tear film. Exp Eye Res 1973; 15: 515-25.
  7. Bron AJ. Diagnosis of dry eye. Surv Ophthalmol 2001; 45 Suppl 2: S221-6.
  8. Craig J, Tomlinson A. Importance of the lipid layer in human tear film stability and evaporation. Optom Vis Sci. 1997; 74: 8-13.



Article réalisé par Systane
Voir plus d'articles

Contactez-nous